Réactions et commentaires de l'après 6 mai 2007... et de l'Avenir...

Publié le par Désirs d'avenir 09

001-ps-ump-petite.jpgNous allons "travailler, rénover, refonder, préparer les prochaines échéances"

Ségolène Royal a appelé lundi le Parti socialiste à "rester uni", au lendemain de sa défaite à l'élection présidentielle, tout en soulignant qu'elle "ne pense pas" que l'heure des règlements de compte ait sonné au PS.
"On va travailler, rénover, refonder, préparer les prochaines échéances.
Dans chaque épreuve, dans chaque échéance politique, il faut en tirer les leçons et puis toujours regarder vers l'avenir.
Il faut rester unis, il faut prendre le temps de faire l'évaluation des choses.
Moi, je suis heureuse d'avoir donné un message d'espoir. Je sais qu'il y a beaucoup de gens déçus et tristes, je ne veux pas qu'il le soient, donc je prends ma force intérieure pour continuer à leur communiquer de l'énergie".



Continuer le combat

Chers amis,

La déception est grande ce matin. Il y a peut-être quelque chose, dans l’état d’esprit des français, qui nous a échappé.
La France de la peur a vaincu la France du renouveau.
Mais nous ne devons pas pour autant baisser les bras. Ségolène nous a donné hier soir l’exemple à suivre : aller de l’avant, résister.
Il nous faut retrousser nos manches immédiatement pour éviter une chambre bleu horizon.
Les Français verront très rapidement les résultats du programme de NS (excusez-moi, je n’arrive pas à écrire son nom). Sans parler des 17 millions de français qui ont fait confiance à Ségolène, ne divisons pas les français, montrons-leur que nous serons « une opposition constructive, pour tous ».

A tous les militants de Désirs d’Avenir qui n’auraient pas encore fait le geste d’adhérer au PS, il faut le faire dans les plus brefs délais pour défendre Ségolène de l’intérieur.
Certains ont déjà commencé une entreprise de démolition en prétendant qu’ils auraient été de meilleurs candidats. Nous ne devons pas laisser dire ça.
Merci à tous pour cette amitié depuis le démarrage de Désirs d’Avenir.
Avec elle, toujours, jusqu’à la victoire !

Dominique Millécamps
, DA Rueil, Blog



Il ne nous aura pas comme ça


Il est déjà 6h30, la France qui se lève tôt est en mouvement. C'est l'heure d'aller au travail. Il me semble avoir vu la tête d'un personnage que je n'aime pas hier soir à 2Oh à la télévision. Celui qui se targuait que cette France qui se lève tôt soit la sienne. Même s'il est élu, je continue de me lever tôt et il continuera de ne pas être celui auprès de qui je me reconnais. Après avoir fait campagne pendant des mois pour celle qui était sa concurrente, c'est la déception.
Mais c'est la démocratie. Même si, comme on l'a vu, Nicolas Sarkozy vient d'être aidé par les médias (rappelons les amitiés qu'il tisse avec des grands patrons de presses, de chaînes de télévision, souvenez-vous des traitements en sa faveur, souvenez-vous du traitement fait à Ségolène Royal).
Il ne faut surtout pas perdre espoir. Nous le verrons dans les jours prochains, Nicolas Sarkozy vient d'être élu, en majorité, par les voix de nombreuses personnes âgées de plus de 64 ans. Vous verrez la masse de jeunes et d'actifs qui viennent de voter pour Ségolène Royal.
Maintenant, je crois que "tout devient possible", même la résistance.
Souvenons-nous que nous sommes le peuple Français, que nous sommes un peuple libre. Souvenons-nous qu'il y a quelques mois, les jeunes refusaient le CPE en manifestant fortement dans la rue.
Je crois plus que jamais en Ségolène Royal. Personne ne l'a épargnée durant cette campagne. Elle est forte, avec elle, nous allons construire un autre avenir. Un avenir bien moins sombre qu'un état rétrograde, raciste et policier fait pour les riches et les puissants.
Pour les plus tourmentés par cette élection, oublions quelques jours la télévision, la radio, les journaux. C'est le moment, pendant 48 h de se remettre au jardinage, bouquinage, ou à la musique.
N'oublions pas que nous avons d'autres échéances électorales.
Quoi qu'il en soit, nous ne nous ne laisserons pas faire.
La marche est lancée, rien ne peut maintenant nous arrêter.

A bientôt,



Chers blogueurs,


Le suffrage universel a parlé et il ne nous a pas dit ce que nous voulions entendre. Mais nous ne nous arrêterons pas là !
Merci à tous pour votre engagement, pour votre travail et votre conviction.
Nous avons construit ensemble la plus riche et la plus dense blogosphère politique française, avec plus de 1500 blogs de soutien. Ne la dissolvons pas, gardons la vivace, préparons l'avenir. Nous avons cinq ans pour préparer la France de demain, pour construire ensemble la France Présidente et que la gauche représente enfin une vraie force d'opposition et de contre pouvoir.
« Quelque chose s'est levé et ne s'arrêtera pas »
Désirs d'Avenir continue, sous une autre forme, avec d'autres objectifs, mais nous ne nous arrêterons pas. Les forums seront remis en ligne dans quelques jours. Participons à ce souffle nouveau de la politique, rénovons la gauche, pour rénover la France
demain. Tout cela ne dépend que de nous.
Dans les prochains jours, nous en saurons plus sur les intentions de Ségolène Royal. Nous ne nous démobiliserons pas, c'est pourquoi je vous donne dès à présent rendez-vous très prochainement pour une nouvelle rencontre de blogueurs.
Bien sûr, les listes de discussion des blogueurs du PS et Segoblogs continuent à vivre, pour échanger, partager et surtout, faire gagner le France lors des prochaines échéances.
Merci et à très bientôt,

Thomas LECOURBE
Animateur
des blogs de soutien à Ségolène Royal

tlecourbe@gmail.com

 



Les villes ont voté Ségo.
Les moins de 65 ans ont voté Ségo.
Les non-imposables sur la fortune ont voté Ségo.
La France de Ségo dessine en creux celle de Sarko.

Ce n'est pas nous qui avons fait une mauvaise campagne, ce n'est pas notre candidate qui a failli, c'est la France qui a vieilli.
 
Et le vrai danger est là : la France du déclin, de la retraite et de la rente, a imposé son candidat à la France qui innove et qui produit.
C'est le retour de la droite protectionniste d'avant-guerre sous les oripeaux du libéralisme. Ceux qui ont voté Sarko ont voté baisse d'impots, restrictions à l'immigration, ordre moral. Par un fantastique malentendu permis par le talent démagogique de Sarkozy, la France poujadiste a opté pour l'ultra-libéralisme, à l'opposé de ses convictions frileuses.
C'est une contradiction insoluble à terme pour le nouveau pouvoir. Il y a là les germes d'un nouveau mai 68.



A Ségosphère et aux jeunes du Parti Socialiste

Vous pouvez faire passer ce message aux jeunes qui ne voient que la violence comme solution à leurs problèmes :
Ceux qui ont le plus à craindre de l’arrivée de NS comme président, ce sont les jeunes générations. Leur avenir est gravement compromis.
Comme ils ont fait reculer le gouvernement sur le CPE, ils sont à même d’empêcher NS de nuire. La meilleure manière d’y arriver, ça n’est pas en brûlant des voitures ou en cassant des vitrines. Cette manière-là donne des arguments à ceux qui ont voté à droite par peur de la rue. La meilleure manière, à ce jour, c’est de faire un score sans appel aux législatives.
Nous sommes une force qui a su montrer sa détermination, nous devons continuer dans cette voie pour parvenir, malgré tout, à faire vivre la démocratie.
Engagez-vous dans cette campagne, allez expliquer à ceux qui ne sont pas encore engagés qu’ils peuvent influer sur leur avenir. On a entendu de nombreux jeunes, en particulier dans les banlieues populaires, s’intéresser à notre message, participer à nos réunions. Ils sont notre force.

Dominique Millécamps,
DA Rueil, Blog
 


Nous allons rénover le Parti autour de Ségolène

Bonjour à toutes et tous,

Un grand MERCI à vous tous,
MERCI à Ségolène qui nous a donné un nouveau Désir d'avenir.

Déçu, mais respectueux du choix des électeurs, nous avons un président, nous le surveillerons attentivement, la politique se fait 'par la preuve', nous verrons bien et n'hésiterons pas à rappeler nos convictions, nos valeurs.
La victoire n'a pas été au rendez-vous, mais le résultat ne remet pas en question la volonté de renouveau du monde politique, la volonté d'agir autrement.
La participation aux votes de ses 2 tours a été très forte, l'intérêt des Françaises et Français a été et reste importante pour cette campagne.
Ségolène est souvent à l'initiative, elle ouvre de nouvelles perspectives, elle est à l'écoute, et grâce à cela nous avançons ensemble.
La politique PARTICIPATIVE est lancée, rien ne doit l'arrêter, nous allons continuer à construire ensemble un mouvement au service de tous, pour le bien de tous.

Je rejète les "coups bas" ou "petites phrases" de politiciens qui ne souhaitent que le pouvoir, ils se ridiculisent.
NON aux dinosaures, NON aux éléphants, NON à un parti qui ne voudrait pas faire son renouveau avec l'ensemble des ses adhérents, mais aussi avec ses sympathisants, ses électeurs.
Pour ce qui me concerne, le PS n'est pas le parti révé, il doit se rénover, en finir avec les querelles internes animées par quelques uns, il faut que ceux-ci laissent la place.
17 millions de voix se sont exprimés, IL FAUT EN TENIR COMPTE.
L'enjeu c'est dès maintenant, avec les citoyens !
L'enjeu c'est créer et conduire ensemble un grand rassemblement des forces démocrates de progrés vers le future.
MERCI MILLE FOIS à Ségolène ROYAL, à ses proches, à son équipe, et bien sûr aux membres de DESIRS D'AVENIR.

Amitiés,

Jean-Claude




La défaite est cruelle mais les Français ont voté massivement et exprimé un choix.

Nous n'avons pas tiré les leçons de 2002 , il faut le faire maintenant derrière Ségolène.

Désirs d'Avenir doit continuer et les réseaux créés aussi ; Nous avons fait une magnifique campagne qui restera comme un élément fondateur de la refondation de notre Parti.

Amitiés à tous et à bientôt !

Yvon GRAÏC, DA 76



Créons une radio de gauche

Nous avons tous constaté que les médias déformaient majoritairement les propos de la gauche, et la difficulté à trouver un média pour diffuser le débat Bayrou Royal en est un exemple. Merci d'ailleurs au groupe nextradiotv.com (BFMTV et RMC) d'avoir permis ce dialogue démocratique et constructif.
Je propose donc de créer une station de radio pour véhiculer des idées novatrices, en collaboration avec la presse écrite indépendante des pouvoirs financiers (Mariane, le canard enchaîné, Charlie Hebdo, par exemple)
La bande FM étant saturée je suggère d'émettre en numérique en ondes moyennes (DRM) et par satellite (qui permettrait outre une diffusion directe, l'acheminement du signal de contribution) en montant un dosssier auprès du CSA. Pour les grandes villes une diffusion en T-DMB serait également envisageable.
5 ou 6 émetteurs ondes moyennes suffiraient à couvrir la France. Au début, nous n'aurions pas beaucoup d'auditeurs mais la Radio numérique terrestre connaîtra prochainement le même envol que la TNT.
Qu'en pensez vous ?

Marc



Merci à vous tous

Nous avons besoin très vite de connaitre les intentions de DA national et de Ségolène pour la poursuite de nos activités locales.
La campagne pour les législatives va occuper les militants qui veulent continuer à agir.
Nous avons besoin d'avoir une certaine légitimité à continuer nos actions face à l'appareil local du PS. Ségolène doit donner un signe qui nous permette de commencer à réfléchir visiblement sur :
- la réorganisation du PS,
- l'animation de tout le potentiel des nouveaux adhérents qui sont laissé en "hors sol" face aux vieux militants qui se coltinent les campagnes locales (enfin le même petit stock de volontaires)
- le travail à faire pour continuer à montrer que la gauche et la droite ce n'est pas pareil à tous les habitants/citoyens qui ont préféré l'ordre à la solidarité.
Bref on veut continuer, on va le faire, on le fera encore mieux si la voie nous est ouverte par Ségolène.

Amitiés de Montpellier,



Bonsoir

En suivi du message de Thomas et de divers autres, et en soutien de ce qui est plus ou moins sous-jacent (continuer à utiliser DA et ses 500 000 participants, en faire la structure qui feraevolue rla gauche), je pense que nous avons besoin d´une structure d´appui un truc permanent, un think tank social démocrate, une fondation, qque chose de ce genre pour porter la candidature pour 2012. On peut s´appuyer sur desirs d´avenir, mais il faut un outil pour utiliser la matiére en permanence, animer les débats, créer des idées différentes comme avant janvier 2007 et la mise sous étouffoir du médiocre programme PS.
Comment trouver le financement de la fondation ou du thik tank social démocrate? Quelqu´un a des idées? Quelqu´un voudrait y travailler?

Alain Lefebvre
Auteur avec Dominique Méda de "Faut-il brûler le modèle social francais?" Editions du Seuil

Blogs:

http://societesnordiques.blogspirit.com/
http://nouvellesdunord.blogspirit.com/



Vous avez-dit social-démocrate ?

Un think tank social-démocrate, cela existe déjà (A gauche en Europe) et cela change quoi ?
J'ai un sérieux souci avec ce terme de "social-démocrate".
Dire qu'on va moderniser le PS en lui faisant faire son congrès de Bad Godesberg (50 ans après l'Allemagne !!!), c'est oublier que les technologies, le capitalisme, la composition sociologique des pays développés, les rapports nord -sud et est - ouest n'ont plus rien à voir. Nous vivons dans une économie où 70% de la valeur ajoutée est immatérielle et où la loi des rendements décroissants ne s'applique plus. Dans cette société, il y a plus d'enseignements à tirer de la lecture de Guy Debord que de celle de Bernstein.
Bref, tout est à repenser et c'est ce qu'a entrepris de faire Ségolène Royal. Le plus urgent, dans les cinq ans qui viennent, c'est de poursuivre sa démarche associant débats participatifs et contributions d'experts, afin de tirer un diagnostic de la société française et du monde qui l'entoure. Et de dégager des voies réalistes pour libérer l'homme des puissances qui l'aliènent.
Ce que je propose donc, plutôt qu'un think tank, c'est de poursuivre tout simplement Désirs d'avenir, c'est-à-dire un réseau de débats organisés à la fois sur la toile et dans toute la France, avec des synthèses périodiques, sur des thèmes fondamentaux concernant la "nouvelle économie", la "globalisation", l'auto-exploitation et les moyens d'y remédier (les pires capitalistes d'aujourd'hui sont les fonds de pension des retraités), les modes de production et de distribution alternatifs, etc., et bien sûr la refonte de la gauche.

Philippe Gailhardis



Je suis d'accord avec Alain et Philippe

Un think tank social democrate et participatif, continuons avec le concept Desirs d'Avenir - la "synthese participative" est excellente.
Je crois qu'on pourrait ameliorer les liens :
- entre notre action de proposition et d'echange d'idees a l'interieur du site, et notre action d'emilitant sur d'autres sites
- entre notre action d'emilitant et de militant sur le terrain
- entre les idees sur le site et les debats locaux
En tout cas j'aimerai participer a construire le projet Desirs d'Avenir et si la l'equipe DA/Netscouade serait interesse de venir a Londres partager leurs experiences sur la "campagne participative" nous en seront ravis, etant donne que nous aussi au parti Labour on a besoin d'une renovation politique et la plupart des militants ont attendu tellement longtemps que Blair parte, qu'ils ont envie de revenir participer a cette renovation.

Amities,
Noel, Desirs d'Avenir Euroregion



Bonsoir,
 
Je pense qu'une fois encore il faut laisser parler Mitterand. il faut laisser au temps, son temps.
Segolene a déjà réussi a s'imposer a tous en prenant très tôt la parole hier soir.
Maintenant il faut laisser le temps a l'appareil d'ingurgiter les nouvelles donnes.
Segolene ne sera pas nommer premier secrétaire tout de suite, ce n'est pas forcement la meilleur solution du reste. A mon sens premier secrétaire fait même totalement vieillot.
Comme le note Alain Lefebvre il vat valoir trouver du financement. en theorie le seul moyen est d'avoir des deputes DA.....
Rien de simple donc, seule chose a faire il me semble pour l'heure c'est d'appuiller les candidats qui ont eux meme soutenus Sego.

Guillaume Bertrand



Appel pour sauver la gauche !

Cher
(e)s toutes et tous,

C’est le cœur serré, plein de tristesse que j’écris ces mots. Cela n’enlève rien à une certaine lucidité dans l’analyse d’une situation. Nous avons mené campagne, enfin certains « tambour battant » d’autres et ils sont nombreux, à « reculons ». Nous avons perdu le jour où Ségolène Royal a été investie et a intégré de plein pied « le vieux parti socialiste » dont certains d’entre nous sont. Rappelez-vous, seule avec uniquement les « Désirs d’Avenir » elle était avant le 16 novembre y compris dans les sondages largement en tête, avec un taux de popularité que nous n’avons jamais retrouvé au cours de cette campagne…
On ne peut continuer comme cela. Certains par des calculs, des intérêts personnels ou partisans ont mis en péril le devenir de toute une Nation. Les législatives qui se profilent vont connaître, il ne faut pas se leurrer, la même déconvenue.
Je sais qu’il est un peu tard dans le calendrier pour se dissocier des anciens « apparatchiks » qui n’auront pas attendu longtemps pour enlever leur masque de « Ségolistes » de la dernière heure sur les plateaux de télévision hier soir, et étaient le couteau entre les dents, prêt à bondir et à reprendre un « sac de billes » qu’ils pensaient s’être injustement fait dérober.
La France se profile dans un système politique à l’américaine, entre des républicains-UMP à droite toute et des démocrates-UDF-Mouvement Démocrate au centre. Si nous ne réagissons pas très rapidement, la gauche en France est morte… et nous subirons les mêmes affres que les USA, le creusement de l’écart entre les pus riches et les plus pauvres sous couvert de la méritocratie.
Pour toutes ces raisons invoquées, j’appelle tous les Désirs d’Avenir ainsi que les entités qui soutiennent Ségolène Royal, a l’inciter à créer un nouveau Parti et ce immédiatement, sans attendre la fin du calendrier électorale. C’est la survie des forces de gauche qui en dépendent.

Bien à vous,
Patrick PROFIT
, Correspondant Désirs d'Avenir à Clamart
 


Bonjour,

Je viens de recevoir votre message, qui m'a été relayé par des amis.
Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse. Il est apparu plusieurs fois dans la campagne l'idée que Ségolène ROYAL avait fait un "hold up" sur le Parti Socialiste, ce qui montre on ne peut mieux la différence de conception et de fonctionnement entre Désirs d'avenir et le PS.
Mais, de même que l'intervention de Michel ROCARD à 3 jours du premier tour de l'élection présidentielle était à mon sens une erreur énorme de stratégie, je pense que votre idée accentuerait encore les divisions au sein du Parti Socialiste et de Désirs d'avenir, et profiterait énormément à la droite.
C'est vrai que Désirs d'avenir, avec les débats que nous avons organisé, avec les forums auxquels nous avons participé, avec les idées que nous avons essayé de faire partager, reste un grand élan populaire dont les effets ont été amoindris lors de l'alliance avec le Parti Socialiste, mais au stade où nous en sommes maintenant, je crois profondément que ce serait une très grande erreur que de susciter de nouvelles divisions. Le temps nous manque jusqu'au 10 juin pour réussir votre pari.
Ne vaudrait-il pas mieux nous mobiliser, et "secouer" le Parti Socialiste en apportant clairement notre concours à la démarche participative de Ségolène ROYAL, même si je trouve qu'elle est allée "un peu" loin en laissant croire que François BAYROU pourrait être nommé Premier Ministre si elle avait été élue.

Amitiés,
Joël BRUSTON

joel.bruston@wanadoo.fr



Mais alors, tout à fait d'accord avec toi Joël !


J'ai eu la même tentation que Patrick PROFIT
par réaction à chaud, mais réflection faite, ce serai une erreur que de vouloir créer un nouveau parti à seulement un mois des législatives...

Daniel



D.A.64 ET LES VALEURS ALORS

Très cher(e)s ami(e)s,
 
Il ne vous aura pas échappé que notre nouveau faiseur de morale et protecteur des valeurs ne sera pas présent sur le territoire national à l'occasion de la commémoration du 8 mai, capitulation du IIIème Reich. Je sais qu'il conviendra désormais de pondérer ses propos, surtout lorsque ceux-ci sont écrits et donc interceptables et contrôlables. Mais quand même, lorsque l'on a flatté jusqu'a en devenir redevable certain électorat, peut-être que ceci explique cela.
Dès demain et avec les accords de l'équipe de la Ségosphère, Désirs d'avenir 64 reprendra sa parution et exercera un oeil critique sur le nouveau schéma politique qui se met en place. (à ce propos, je suis en quête de collaborateurs)

Cordialement,
Christian, Désirs d'avenir 64



Entièrement d'accord

En effet, plusieurs choses choquantes avant même "l'intronisation" de notre nouveau soit-disant rassembleur de président :
- absence à la commémoration du 8 mai 45 : les anciens combattants et résistants apprécieront ; il est vrai qu'ils tendent à se raréfier vu leur âge et comme cet homme là ne fait rien qui ne soit calculé ! Cynisme quand tu nous tiens ! Les 'vieux' ont voté pour lui mais une fois fait, basta la considération pour eux ! Quant aux valeurs de la République et au souvenir de la lutte contre le nazisme ...,
- fête au Fouquet's soit un des endroits les plus snobs et chers de Paris, c'est ce qui s'appelle faire un signe aux travailleurs dont il se dit si proche,
- choix très discutable du lieu de villégiature pour se reposer : à peine élu président soi-disant de tous les Français, il n'a de cesse que de partir à l'étranger et sur un yacht de grand luxe !
Voici quelques suggestions de remarques à tenir dans des discussions avec nos concitoyens, et si cela peut être utile à commencer le travail de sape qui nous attend pour faire enfin comprendre qui est Sarkozy, je suis bien évidemment prête à y participer.
 
Sba, Désirs d'Avenir Épinay-sur-Seine (93)
 



ACTION

Une suggestion à tous les membres de Désirs d'Avenir, pour faire pression dans le bon sens sur les instances dirigeantes du Parti Socialiste
Il est possible pour 20€ d'adhérer par internet et ainsi mettre en première ligne notre inspiratrice Ségolène Royal, car les grandes manoeuvres des anti-ségolène ont commencées...

Gilbert DELMAS




Un blog pour l’inventaire
Bon, il faut s’y résoudre, notre Président aime le grand luxe. Faut dire qu’il sait de qui il vient : CHIRAC, un autre habitué du luxe aux frais du contribuable !
Sarkozy, souvenons nous en, est un pure produit de Jacques CHIRAC !
En attendant, un blog vient de se créer pour regrouper, durant ces 5 prochaines années, toutes les promesses (tenues ou non tenues) du candidat SARKOZY afin de faire le bilan, en 2012 des avancées sociales (ou non) en faveur du peuple !
Ce blog, vous le trouverez à l’adresse suivante :
 
 
Le titre veut bien dire ce qu’il veut dire !
A nous de faire cet inventaire et ne comptons pas sur les journalistes à la solde du pouvoir pour nous aider à le faire.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume CERVANTES 11/05/2007 08:40

Je me suis inscrit au PS pour que nous remportions la bataille législative. Je suis on ne peut plsu en accord avec cette analyse de la france qui vieillie et qui parlayse notre droit de vote à nous jeune! Nous sommes prisonniers des arrivistes qui demandait la retraite à 60 ans sous mitterrand et qui aujoud'hui veulent frapper avec le marteau de la haine sur les fils et les filles de France. La république ne doit pas laisser les entreprises la contrôler.
J'enquête d'ores et déjà sur l'affaire Bolloré au coeur des manipulations médiatiques de la campagne.
Faîtes savoir à tous que le Président baigne dans l'argent des conflits africains.
Faîtes savoir au dirigeant du PS (les vrais pas les arrivistes avide de pouvoir) qu'il faut lancer la contre-propagande.
A bientôt je l'espère.