Pamiers: Emile Franco entre dans la mêlée des municipales

Publié le par Ariegenews.com

emilefranco.jpgNé à Pamiers, au pied du Castella, Emile Franco avant de devenir en 2002 Conseiller Régional, membre de la commission permanente au Conseil Régional Midi-Pyrénées, est tombé dans le rugby dès son plus jeune âge… si bien qu’en 1963, ce jeune étudiant en maîtrise devient avec son équipe champion de France Universitaire de Rugby.

Aujourd’hui il ne manquerait pas pour un empire un match de la Voivenel ou du SCA … c’est cependant sous le maillot du Parti Socialiste qu’il va entrer en lice pour les prochaines élections municipales de juin 2008.

En effet, jeudi dernier, la section socialiste de Pamiers a voté pour désigner son candidat tête de liste.
Pas vraiment de surprise au sein de cette assemblée puisqu’il n’y avait qu’un seul candidat, plébiscité à 94% des voix.

«Je considère ce vote de confiance comme un honneur» nous a-t-il confié.
Emile Franco connaît bien cette ville à laquelle il est viscéralement attaché, de la cité du Foulon, au Castella en passant par l’ «Usine» symbolisant le passé métallurgique de Pamiers.

Mais le candidat PS a déjà ses idées sur la campagne à mener.

«Je veux conduire cette liste à la réussite dans un discours de vérité, loin de la langue de bois, sans agressivité par rapport aux autres concurrents, nous ferons compagne sur un projet socialiste élaboré sans sectarisme…

Je veux que tout le monde se retrouve à gauche, tous ceux qui approuvent ce projet seront les bienvenus»

Une campagne orientée sur les finances locales et la qualité de la vie, l’environnement.
Circulation, aménagement du centre ville piétonnier, aménagement de la place Milliane, navettes gratuites… des thèmes qu’il pourrait développer avec le soutien des associations qu’il connaît bien pour les pratiquer depuis de longues années.

A l’évocation d’André Trigano qui a affiché depuis plusieurs mois sa volonté de repartir pour un troisième mandat, le candidat socialiste rétorque:
« il y aura des adversaires, mais pour ma part il n’y aura aucune animosité. Le mandat d’André Trigano est respectable, comme l’ont été ceux du Dr Bareille, de Francis Rouquet et François-Bernard Soula… il a fait des choses, je suis capable d’en faire d’autres»

Le jeu promet d’être viril mais courtois…


Voir la video sur Ariegenews.com

Publié dans Divers

Commenter cet article