"Venez construire avec nous la gauche de demain" : beau courrier d'un animateur DA

Publié le par Philippe VIDAL

logops-1.gifBonjour à tous,
 
Notre camarade Philippe Vidal, animateur DA dans le Gard, a écrit un texte vraiment impactant qui est paru il y a 10 jours dans le Nouvel Obs : il me semble qu'on peut le relayer plus largement...

 

Le désenchantment des "20 Euros", une fatalité
?

 
Je fais parties des nouveau adhérents à 20€ du PS. Nous serions près de 40.000 à ne pas avoir renouvelé notre adhésion, selon "Le Nouvel Obs" du 1er novembre.
 
Je ne suis pas surpris par un tel désenchantement. Beaucoup d'entre nous sont venus pour rénover ce parti dans ses méthodes ou ses dirigeants. Mais les égo des uns - les cadres ayant quitté le navire pour le gouvernement Sarkozy - ou les calculs des autres au plan local pour décourager les nouveaux ont fait le reste : la déception des nouveaux l'emporte et c'est ce qui était recherché.
 
Un cadre du parti ne disait-il pas autre chose dans "Le Monde" d'il y a un an lorsqu'il affirmait: "Comment le parti pourra-t-il vivre désormais avec 300.000 adhérents ?". Bref les adhérents à 20€ étaient de trop : ils venaient perturber les jeux de pouvoir séculaires entre fabiusiens, strausskahniens, jospiniens, hollandiens... Les brûlots anti-Royal sortis ces derniers mois dans les librairies ont montré aux citoyens les bassesses de la politique : machisme, jalousie, complot.
 
Les nouveaux venus étaient et restent porteurs d'un idéal : rénover la gauche au délà du PS et en faire une organisation capable de gagner et non de se déchirer. L'exemple de la gauche italienne est à ce titre saisissant (ndlr: j'ajoute l'exemple grec plus récent).
 adhesion-PS.gif
J'ai envie de dire aux ex-adhérents à 20€ : "Réadhérez au PS" car l'échance du congrès de 2008 ne se fera qu'avec vous ou se fera sans vous.
 
Vous pouvez aussi travailler avec nous à la démocratie participative de demain auprès des comités locaux Désirs d'Avenir ou sur le site desirsdavenir.org. Personne ne sait ce que sera la gauche demain : une multitude de partis comme chez nous ? Une union comme en italie ? Une association avec le centre gauche ?
 
Venez construire avec nous la gauche de demain. Votre voix compte, la gauche et le pays en ont tant besoin.
 
Philippe VIDAL

Publié dans Divers

Commenter cet article