Bianco (PS) : "Les prélèvements n'augmenteront pas"

Publié le par Nouvel Obs.com

Jean-Louis Bianco, co-directeur de la campagne présidentielle de Ségolène Royal, a assuré jeudi 21 décembre que "les prélèvements n'augmenteront pas" si la gauche gagne en 2007, mais que "les baisses d'impôts pour les plus riches seront annulées".
Jean-Louis Bianco a souligné sur RTL que les déclarations du premier secrétaire François Hollande sur la fiscalité ne faisaient que reprendre le projet socialiste.
"On va en effet annuler les baisses d'impôts faites et prévues pour les plus riches, mais on ne va pas, évidemment, charger les autres. Ce plan fiscal est celui du Parti socialiste et donc celui de Ségolène Royal", a-t-il dit.
 

Rôles "parfaitement complémentaires"

Interrogé sur la CSG retraite, évoquée par le numéro un du PS, Jean-Louis Bianco a expliqué que le sujet avait été "débattu dans le cadre du projet", mais "pas inscrit dans le projet". "Donc, c'est une idée en débat (...) Que François Hollande, premier secrétaire, participe au débat participatif, c'est tout à fait son droit", a-t-il fait valoir.
Jean-Louis Bianco a assuré qu'avec les socialistes, "les prélèvements n'augmenteront pas". "Ségolène Royal veut que chaque euro dépensé soit un euro utile (...) Je peux vous garantir qu'on remettra à plat les dépenses de l'Etat et qu'on aura une vraie réforme de l'Etat", a-t-il dit.
Il a réaffirmé l'opposition du PS au bouclier fiscal qui limite à 60% de ses revenus le total des impôts directs payés par un contribuable. "C'est un principe qui revient à un cadeau pour les plus riches", a-t-il estimé.
Le député socialiste a souligné les rôles "parfaitement complémentaires" de Ségolène Royal et de François Hollande : le premier secrétaire "est là pour mobiliser le PS, pour rappeler le projet socialiste", la candidate "pour, à partir du projet socialiste, élaborer son propre projet présidentiel".

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article