Bayrou rattrape Royal et Sarkozy

Publié le par Thibaut Danancher - Le Figaro.fr


En progression dans le baromètre TNS Sofres-Le Figaro Magazine- iTélé à paraître samedi, François Bayrou (38 % d’opinions favorables) revient sur Nicolas Sarkozy (46 %) et Ségolène Royal (58 %).

La donne ne change pas mais les cartes sont redistribuées avec l’affirmation d’un troisième prétendant en embuscade.

 
Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy font toujours la course en tête mais leur cote de popularité a légèrement fléchi en cette fin d’année 2006. Les champions du PS et de l'UMP, favoris à l’élection présidentielle, perdent ainsi trois et deux points à 58 et 46 % d'opinions favorables dans le baromètre TNS Sofres-i Télé que publiera samedi Le Figaro Magazine.
 
Mais le principal enseignement du sondage réalisé les 20 et 21 décembre auprès de 1 000 personnes reste la forte progression de quatre points de François Bayrou. Une nette hausse permettant au président l’UDF de réduire l’écart qui le sépare des deux favoris des sondages.
 
Avec 38 % des interrogés souhaitant le voir "jouer un rôle important dans les mois et les années à venir", le candidat centriste rattrape son retard sur le couple "Sarko-Ségo".
 
Chirac et Villepin cèdent du terrain
 
Autre constat à tirer, la perte de vitesse du président du FN, Jean-Marie le Pen, qui recule de quatre points avec 14 % de jugements positifs dans le sillage du ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie qui dégringole de six points à 31 %.
 
Enfin on notera que le président de la République, Jacques Chirac et son premier ministre, Dominique de Villepin, cèdent respectivement deux et un point avec 23 % et 28 % de scores de confiance en fin de mandat.

Publié dans Divers

Commenter cet article