Télé: le CSA dénonce la "bipolarisation"

Publié le par Désirs d'avenir 09


Le CSA estime que "certaines chaînes" traitent la campagne présidentielle avec une "bipolarisation excessive"


"Deux candidats" bénéficient d'un temps de parole supérieur, tandis que le Conseil supérieur de l'audiovisuel déplore "l'insuffisance" du temps accordé à d'autres.


Le CSA observe par ailleurs, vendredi, que le volume horaire consacré à la couverture de la campagne présidentielle était en hausse de 75% par rapport à 2002.

Au cours de son assemblée plénière, jeudi, le CSA a examiné les temps d'antenne et de parole des candidats "déclarés ou présumés à l'élection  présidentielle et de leurs soutiens relevés dans les émissions d'information". Les observations du CSA portent sur les chaînes hertziennes nationales: TF1, France 2, France 3, Canal+ (en clair) et M6, pour la période du 1er au 29 décembre, précise le Conseil dans un  communiqué.

Le CSA demande aux chaînes concernées de "veiller, au cours du mois de janvier 2007, à mieux respecter les dispositions de sa recommandation et à assurer une présentation et un accès à l'antenne des candidats plus conformes au respect du principe d'équité".

Pour cette campagne, le CSA a innové en divisant le calendrier en trois périodes, contre deux avant.

Pendant la période "préliminaire", jusqu'à la publication de la liste des candidats, le 20 mars, télévisions et radios doivent réserver aux candidats un temps de parole et d'antenne "équitable", "un accès aux antennes qui soit en rapport avec leur notoriété et leur influence, leur représentativité et leurs activités de campagne".

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article