Le bloc-notes de l'Associated Press

Publié le par Associated Press

LE CHIFFRE DU JOUR


4,8


(Le volume en millions de tonnes des agents chimiques CMR -cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques- qui ont été utilisés en France en 2005, exposant plus de 500.000 personnes, surtout dans les industries chimique et pharmaceutique, selon une étude publiée lundi par l'Institut national de recherche et de sécurité)


LA CITATION DU JOUR


"Comme en 2002, malgré les mirages médiatiques, je vais probablement être au deuxième tour de l'élection présidentielle. Mais à la différence de 2002, je peux, en 2007, gagner l'élection, car je serai probablement opposé à la candidate de gauche" Ségolène Royal
(La prédiction lundi du président du Front national Jean-Marie Le Pen)


L'INSOLITE DU JOUR


Le repos du "guerrier"

BANGKOK (AP) -- Pour augmenter la productivité, rien de mieux qu'une bonne sieste. C'est du moins l'avis d'un bureau municipal de Bangkok qui encourage ses employés à éteindre les lumières après 12h et de dormir pendant quelques minutes.

Pour apporter un peu de peps à ses fonctionnaires, le bureau de Pathumwan, dans le centre de la capitale thaïlandaise, a installé "une salle de sieste" avec de la musique douce, des fleurs aux senteurs agréables et des règles strictes interdisant l'utilisation des téléphones portables et de parler.

"Je fais une sieste au moment du déjeuner depuis longtemps et j'ai décidé d'initier mon personnel à ce projet en novembre", explique Surakiet Limcharoen, le responsable du bureau à l'origine de ce programme, observant que de nombreuses personnes utilisent ces périodes de repos pour recharger leurs batteries avant de travailler le soir.

Dans son édition de lundi, le "Bangkok Post" diffuse une photo de la salle de sieste: une pièce aux panneaux de bois, où les employés s'assoient autour d'une table de conférence, la tête posée sur le bureau, les rideaux tirés.

Sur les 200 employés du bureau, une vingtaine prennent régulièrement une petite sieste. Ils affirment se sentir "plus frais et plus vifs", rapporte Surakiet Limcharoen. Et lorsqu'ils ne dorment pas, les fonctionnaires gèrent toutes les questions municipales du quartier, comme les cartes d'identité.

Publié dans Divers

Commenter cet article