« On ne pourra pas promettre tout à tout le monde, comme Sarkozy »

Publié le par Bastien Bonnefous - 20minutes.fr

Un four micro-ondes dans un coin, une affiche de Ségolène Royal dans l'autre. Entre les deux, quelques chaises installées en cercle, et trente-cinq personnes, pour la plupart des militants socialistes, qui ont participé lundi soir à Tremblay-en-France (93) au premier « débat participatif » organisé sur la commune par le PS. Au menu : « La lutte contre la vie chère ».


Pendant plus d'une heure, ces « citoyens experts » de Seine-Saint-Denis ont dénoncé, en vrac, la hausse des loyers, la flambée de l'euro, les salaires gelés... A l'arrivée, peu d'idées neuves, plutôt des « bouts de vie », exemples personnels de l'« urgence sociale ». Comme Christian, ancien syndicaliste à la retraite, qui raconte ce couple séparé « obligé de se remettre ensemble, parce qu'aucun des deux ne peut payer seul un loyer ». Ou Emery, jeune employé de banque, qui voit « tous les jours des clients surendettés souffrir en silence ».


Personne n'a de réponse toute faite, mais tous ont une attente : ne pas être déçu. « Faudra pas nous refaire le coup de la rigueur comme après 1981 », prévient Danielle, petite brune remontée. Comme elle, plusieurs participants attendent du PS un discours « vraiment de gauche ». « En 2002, on a perdu parce qu'on n'était pas assez à gauche », explique une salariée d'« une grande entreprise ». « Être de gauche d'accord, mais on ne pourra pas promettre tout à tout le monde comme Sarkozy, il faudra faire des choix », lui répond Jean-Pierre, retraité. Christophe Borgel, candidat local aux prochaines législatives et modérateur de la soirée, renchérit : « Nous vivons dans une économie de marché, on ne pourra pas interdire tous les licenciements ni toutes les délocalisations, mais on devra mieux les encadrer. » En aparté, l'élu socialiste confie que l'idée d'un « blocage des loyers » est revenue plusieurs fois lors de rencontres avec des électeurs. Une proposition qu'il compte « faire remonter » au comité de campagne de Ségolène Royal. Sa participation au débat, en somme.

Publié dans Divers

Commenter cet article