"Chute brutale" de la consommation lors de la coupure

Publié le par tf1.lci.fr

L'opération "5 minutes pour la planète" s'est traduite jeudi soir par une "chute brutale" de la comsommation d'électricité, correspondant à plus de 1% de la consommation totale en France, sans provoquer d'interruption de la distribution, a annoncé le réseau de transport d'électricité (RTE). "Cette baisse correspond à la consommation de l'éclairage et des appareils  en veille d'environ 3 millions de ménages", estime RTE.

Cette baisse est "équivalente à la consommation d'une ville comme  Marseille", souligne RTE, qui avait mis en garde contre des risques de rupture  de l'alimentation en cas de variation trop brutale de la consommation. "Une variation très importante et très rapide de la consommation  déséquilibre le système électrique et peut fragiliser la sécurité d'alimentation  électrique de notre pays", poursuit RTE.


Marseille, Lyon et Paris


Les Français étaient invités par des associations environnementales à marquer leur inquiétude sur le climat, en éteignant la lumière jeudi de 19h55 à 20h00, alors qu'un Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) sont réunis à Paris.


Partout en France, des monuments ont éteint leurs illuminations : la Tour Eiffel et une dizaine de monuments appartenant à la Ville de Paris ont symboliquement plongé cinq minutes dans le noir. La basilique de Fourvière à Lyon, Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille, la place du Capitole à Toulouse, la cathédrale de Reims en ont fait de même. Le forum participatif sur la jeunesse auquel assistait Ségolène Royale à Grenoble, candidate socialiste à la présidentielle, a été plongé 5 minutes l'obscurité.


Opération suivie en Europe


Certains pays européens ont également répondu à l'appel. A Bruxelles, les lumières de l'hôtel de ville et de l'Atomium, symbole de la capitale, se sont éteintes. A Rome, le Colisée et la place du Capitole, en Espagne, de nombreux monuments emblématiques de Madrid et Valence ont aussi suivi l'opération.


Aux Pays-Bas, la lumière a été éteinte à la chambre des députés à La Haye et en Allemagne, le mouvement a été relayé par la Fédération des consommateurs d'énergie. Enfin, Les principautés de Monaco et d'Andorre ont également participé.

Publié dans Divers

Commenter cet article