Familles : Nicolas Sarkozy rétrograde et conservateur

Publié le par mjsfrance.org

Pour Nicolas Sarkozy, "la famille c’est pour faire des enfants", "la famille permet de faire des enfants", se flattant d’être "le premier homme de droite à aller aussi loin" sur les questions d’homoparentalité, il va en fait là où l’horizon de la droite le porte c’est à dire vers l’inegalité de droit des citoyens selon leur orientation sexuelle devant les lois de la République.


En refusant l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, Nicolas Sarkozy non seulement rappelle la position historique des droites les plus conservatrices mais surtout invoque l’incapacité des couples homosexuels à pouvoir adopter des enfants afin de justifier sa position. Cet argument est des plus discriminants qui soit et participe des discriminations dont sont victimes des milliers de nos concitoyens.


L’esprit rétrograde de Nicolas Sarkozy se retrouve lorsqu’il évoque l’ouverture du "droit à la formation" pour les femmes qui "élèvent des enfants", il récidive lorsqu’il parle de "points retraites supplémentaires", ce n’est donc plus le statut de salarié qui fait les droits mais celui de mère.


Alors que Nicolas Sarkozy se défend durant l’émission de reprendre quelque idée du FN, nous lui rappelons qu’il n’est pas très loin de l’idée de Jean Marie Le Pen d’instituer un salaire maternel.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article