Meirieu aux présidentiables: l'Ecole a besoin de "courage politique"

Publié le par AFP - vousnousils.fr

Le pédagogue Philippe Meirieu a écrit une lettre ouverte aux probables futurs candidats à la présidentielle rendue publique vendredi et dans laquelle, partant du constat que "notre Ecole va mal", il les incite au "courage politique" en matière d'éducation.


L'ancien directeur de l'IUFM de Lyon, connu pour ses prises de positions radicales, a écrit cette lettre à la fin du mois d'août, au moment de la sortie de son dernier ouvrage, "Ecole, demandez le Programme!" où il détaille ses propositions pour réformer le système éducatif.


"Il faut redonner le moral aux enseignants, regagner la confiance des parents et éviter de nouvelles explosions dans les banlieues. Le temps des réformettes est révolu. Nous attendons une véritable audace et des projets à la mesure des enjeux", prévient M. Meirieu dans sa lettre.


Il a proposé "un changement radical" dans les dotations financières aux établissements scolaires, suggérant d'"indexer ces dotations sur les catégories socioprofessionnelles des parents des élèves des établissements concernés".


Il a également plaidé pour l'introduction "massive" de la technologie au collège afin que les enfants "puissent choisir leur voie par intérêt et non par défaut", et pour le "développement d'un vrai baccalauréat professionnel, aussi exigeant et reconnu que les autres, au sein d'un lycée unique".


Philippe Meirieu a en outre réclamé "deux-demi-journées par semaine d'ateliers sportifs et culturels", des "cours particuliers gratuits dans tous les établissements" ou la reconnaissance du temps de concertation dans le service des enseignants.


"L'Histoire l'a montré : aucun grand projet politique sans vrai projet éducatif. Aucun projet éducatif sans courage politique. L'aurez-vous?", a-t-il conclu.


Le pédagogue a adressé cette lettre à Ségolène Royal, Jack lang, Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn pour le PS, Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin pour l'UMP, Marie-George Buffet pour le PCF, François Bayrou pour l'UDF et Dominique Voynet pour les Verts.

Publié dans Divers

Commenter cet article