Un an de réflexion avant d'assouplir la carte scolaire

Publié le par Désirs d'avenir.org

Visite de Ségolène Royal dans un lycée professionnel.


Ségolène Royal estime qu'il faudra "un an de réflexion" avant d'"assouplir" la carte scolaire, lors d'une rencontre avec des enseignants et chefs d'établissements de Seine-Saint-Denis dans un lycée professionnel de Dugny.

"On ne va pas changer la carte scolaire au mois de mai. Nous prendrons le temps de l'année scolaire pour assouplir la carte et renforcer l'attractivité des établissements. La mise en oeuvre n'interviendrait qu'à la rentrée suivante", soit pour l'année scolaire 2008-2009.

"L'idée est d'assouplir, il n'y a pas de solutions toutes faites. Il faut faire un redécoupage à partir de la réalité du terrain, les solutions ne seront pas uniformes sur l'ensemble du territoire", et rappelle qu'il faut prendre en compte les inégalités entre établissements.

"Il serait plus intéressant d'accompagner le rétablissement des postes d'une définition sur ce qu'on en fait, sinon on est toujours dans le quantitatif. Certes cela plaît toujours. Il est aberrant de supprimer des postes d'enseignants mais il faut redéfinir les priorités.

Je ne veux pas me comporter en guichet (même si) il n'y a pas de raisons de faire de la régression. Tout ce que je pourrai rétablir je le ferai, mais il faut intégrer le quantitatif dans une vision globale".

Publié dans Divers

Commenter cet article