Philippe Torreton, Benjamin Stora et Gérard Miller soutiennent Ségolène Royal (Vidéos)

Publié le par Désirs d'avenir.org

Des intellectuels soutiennent Mme Royal

Marine Turchi
Article paru dans l'édition du 22.02.07. Offre Elections 2007 : Le Monde à -50%

Pierre Bergé est à l'origine de la soirée de l'association "Les amis de Ségolène Royal", mardi 20 février au Bataclan.



Ceux qui attendaient un grand show musical, hier soir, au Bataclan, à Paris, ont dû être déçus. A mi-chemin entre meeting politique et café philo, la soirée de l'association Les Amis de Ségolène Royal a pris tour à tour la forme d'une tribune anti-sarkozyste et d'une déclaration de soutien à la candidate socialiste.
"On n'est pas un Zénith !", assure l'entrepreneur Pierre Bergé, à l'origine de la soirée.


L'objectif était clair : "Montrer que si beaucoup d'intellectuels passent du côté de Sarkozy, d'autres restent derrière Ségolène Royal." L'association organise chaque vendredi des tables rondes thématiques. Pour cette soirée, dont l'entrée était libre, elle a contacté quelque 1 500 personnes, issues des cercles politiques et intellectuels proches du PS.


LA STAR PHILIPPE TORRETON


Pendant deux heures, devant 600 personnes acquises à la cause, et sous l'oeil de la maîtresse de cérémonie, la journaliste Laure Adler, une quinzaine d'intellectuels et d'artistes dont Philippe Torreton, l'écrivain Erik Orsenna, l'anthropologue Françoise Héritier, l'historien Benjamin Stora, le sociologue Patrick Weil ou le psychanalyste Gérard Miller, ont défilé au pupitre. En milieu de soirée, un morceau de papier circule : "Bonne nouvelle ! Dans un sondage publié demain, Ségolène passe de 27 % à 29 % au premier tour et Sarkozy de 33 % à 29 % !", s'exclame Julien Dray, porte-parole de la candidate.


Mais la star du Bataclan, c'était sans doute Philippe Torreton, assailli par des admirateurs. Sur scène, il décrit avec virulence "la France de Narkozy, un dealer qui vous propose de tout", et dénonce "Bayrou, qui récupère les poujadistes". Tonnerre d'applaudissements. Prochain rendez-vous le 7 mars, à Dijon.


Publié dans Divers

Commenter cet article