Ariège : Augustin BONREPAUX Président du Comité de Soutien de Ségolène ROYAL communique: «Le changement avec Ségolène ROYAL»

Publié le par Désirs d'avenir 09

Par email, Augustin Bonrepaux, Président du comité de soutien de Ségolène Royal

Le bilan de la Majorité UMP - UDF est calamiteux.



Depuis 2002, c’est une majorité UMP-UDF qui dirige le Pays.
Sarkozy a fait partie de tous les gouvernements comme Ministre de l’Intérieur et Ministre des Finances.
Bayrou a voté la plupart des Lois de Finances, toutes les baisses d’impôt pour les plus riches comme l’impôt sur la fortune.

Avec eux, la France a perdu 5 ans.
Explosion de la dette; déficit record de la Sécurité Sociale et du Commerce Extérieur; augmentation des impôts pour les plus modestes; baisse du pouvoir d’achat, augmentation de la précarité.
La France reléguée au 12ème rang pour la croissance en Europe et au 6ème rang comme puissance économique.


Sarkozy et Bayro, c’est la même politique!


Ensemble ils ont gouverné sous le gouvernement Balladur.
Sarkozy, Ministre du budget, avait déjà engagé l’accroissement de la dette.
Bayrou, Ministre de l’Education Nationale, avait voulu remettre en cause la laïcité et jeté dans la rue plus de 1 million de manifestants.
Ensemble, ils sont responsables de la situation désastreuse de notre pays.    
Ensemble, ils veulent poursuivre la politique qui a échoué.
Défiscaliser les heures supplémentaires, c’est donner du travail à ceux qui en ont déjà. C’est accroître le chômage et le déficit de la Sécurité Sociale.
Réduire les dotations aux collectivités locales, c’est obliger les élus à augmenter encore plus les impôts locaux: taxe foncière et d’habitation comme la décentralisation et les différentes réformes les ont obligés à le faire.
Diminuer le nombre de fonctionnaires, c’est réduire les services publics à l’école, à l’hôpital, de la sécurité, accroître encore plus les retards de la SNCF.


Le changement, c’est Ségolène Royal



Garantir le pouvoir d’achat
-Revaloriser immédiatement le SMIC et les petites retraites
-Doubler l’allocation de rentrée scolaire
-Lutter contre le logement cher


Avoir un travail pour tous


-Conditionner l’aide publique aux entreprises à l’engagement de ne pas licencier, de ne pas délocaliser
-Moduler les cotisations sociales des entreprises en fonction de la nature de l’emploi, et faire du CDI la règle
-Créer un droit au premier emploi des jeunes
-Favoriser le retour à l’emploi et sécuriser le parcours professionnel


Pour la réussite éducative et culturelle


-Mettre en place un service public de la petite enfance
-Organiser le soutien gratuit pour tous les élèves
-Redonner à nos universités les moyens de l’excellence
-Créer une allocation d’autonomie pour les jeunes


La santé pour tous


-Assurer le financement de l’hôpital public
-Accroître la prévention et la recherche pour les maladies graves
-Créer une carte «santé jeunes»
-Développer le maintien à domicile des personnes âgées et augmenter le nombre de places dans les structures d’accueil
-Créer des dispensaires dans les territoires ruraux


Son projet répond aux aspirations des Français, c’est le plus crédible car son financement est assuré


-En mettant à contribution les entreprises qui font des bénéfices colossaux en délocalisant ou en licenciant
-En demandant un effort à tous ceux qui ont bénéficié des plus gros cadeaux fiscaux distribués par le gouvernement UMP-UDF
-En limitant les impôts des ménages par une juste compensation des collectivités locales et la correction des réformes fiscales qui provoquent ces augmentations.


Avec Ségolène Royal, engageons le changement dès le 22 avril


Publié dans Divers

Commenter cet article