Ségolène Royal invitée de Dimanche+ (01/04/07) Interview et vidéo

Publié le par Désirs d'avenir 09

Invitée de l'émission "Dimanche+" sur Canal+, Ségolène Royal est revenue sur l'interception par l'Iran de 15 marins britanniques le 23 mars dernier.


Ségolène Royal pense qu'"il faut une décision sur cette question-là au niveau européen dans le sens des sanctions. Il faut commencer par les sanctions économiques. Ensuite, des sanctions diplomatiques et en tout cas faire preuve d'une très très grande fermeté à l'égard de ce qui vient de se passer pour obtenir la libération immédiate de ces otages.

Je suis tout à fait solidaire du gouvernement britannique et des Britanniques sur cette question-là. Cette violence n'a aucune raison d'être.

Il faut être ferme à l'égard du régime iranien. Vous connaissez mes positions à ce sujet sur le nucléaire civil".

Ségolène Royal s'est dite "choquée" par l'attitude de l'Iran.

"Toutes ces affaires prouvent que j'ai raison. Je crois qu'il n'y a aucune faiblesse à avoir à l'égard de cet Etat aujourd'hui".


L'insulte n'a pas sa place dans une campagne présidentielle. Par respect pour les électeurs, il faut savoir tenir ses nerfs.


Ségolène Royal revient sur les propos de Nicolas Sarkozy

Ségolène Royal est revenue lors de Dimanche+ sur les incidents de la gare du Nord et les propos de Nicolas Sarkozy l’accusant d'être du côté "des émeutiers et des fraudeurs".

Ségolène Royal appele Nicolas Sarkozy a "rendre des comptes"" sur son ""mauvais bilan"".

"L'insulte n'a pas sa place dans une campagne présidentielle. Par respect pour les électeurs, il faut savoir tenir ses nerfs.

Ca voudrait dire que si demain M. Sarkozy était par malheur élu, il se mettrait à insulter les autres chefs d'Etat et de gouvernement qui ne pensent pas comme lui.

La violence de ses propos augure mal de l'identité personnelle de Nicolas Sarkozy".

Il doit rendre des comptes sur ce que disent les Français. 80% d'entre eux estiment qu'il y a une montée des violences et des insécurités. La question est :
'qu'a fait le ministre de l'Intérieur pendant cinq ans ?' ".



Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article