Revue d'articles citoyens... (4)

Publié le par www.agoravox.fr / www.betapolitique.fr



Pourquoi Nicolas Sarkozy ne voudra pas débattre avec Ségolène Royal et François Bayrou


En rechignant à participer à un débat avec les principaux autres candidats, avant le 1 er tour (idée sur laquelle Ségolène Royal se dit ouverte : « nous sommes dans la phase où vont se cristalliser les décisions. » ), Nicolas Sarkozy se comporte comme un rentier qui, fort des sondages le plaçant toujours en tête des candidats pour le 1 er tour, ne souhaiterait plus prendre aucun risque et surtout pas celui de la vérité... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



La Cinquième République est morte, vive la Sixième République


En annonçant, avec solennité et enthousiasme, avec gravité et gourmandise, un référendum sur la VIe République, Ségolène Royal a résolument tourné son projet présidentiel vers l’avenir, vers le changement, vers la rupture. En convertissant la « République nouvelle » de son pacte présidentiel en « VIe République », la candidate du PS a franchi un cap qui ne tient pas de la sémantique, mais du symbolique... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Nicolas Sarkozy : le droit d’inventaire, le droit à l’amnésie... bientôt le droit à l’échec ?


Lors de l’émission du « Grand rendez-vous » Europe 1/TV5Monde de dimanche soir, Nicolas Sarkozy expliquait, à la veille de quitter ses fonctions de ministre de l’Intérieur, qu’il assumait le bilan de tous les gouvernements depuis cinq ans... 
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)


Social : tableau comparatif des programmes de Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy


À l’approche des élections, le site
jobetic propose une comparaison du programme social des candidats. Enfin du programme... car contrairement à Ségolène Royal, le "programme" de Nicolas Sarkozy n’est guère constitué que de quelques citations reprises de ses discours, ou de phrases que l’on est obligé de mettre en avant dans les conclusions des différentes conventions de l’ump...
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Ségolène présidente


Je l’avouerai ici sans ambages, car nous sommes entre nous, j’ai été déçu par les positions et les propositions de Ségolène Royal sur la culture. L’interview à
Télérama était un cas d’école de ce qu’on peut appeler un fiasco. L’interview des Inrocks était longue, ennuyeuse et terriblement sans propositions (ne me parlez pas du "Conseil économique, social et culturel", je pourrais devenir méchant...). Quant aux discours des "1000" et du très attendu discours culturel de Nantes, je préfère ne pas trop en parler...
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Sarkozy, les banlieues, le refoulé, la dénégation


Trouvé dans le Monde : 21 février, RTL, Nicolas SARKOZY : « Je ne veux pas instrumentaliser la banlieue » ; « J’ai été pendant cinq ans en banlieue chaque semaine (…) cela ne me pose aucun problème » « pour y amener quelques caméras, et pour qu’il y ait des incidents, qui servent qui ? »… 
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Sarkozy, fauteur de troubles et candidat du désordre républicain


Voilà donc où nous en sommes après cinq ans, une campagne présidentielle qui se joua sur le thème de l’insécurité et de la peur et un ministre de l’Intérieur qui n’a eu de cesse que de multiplier les déclarations fracassantes, voici donc une France dont les habitants se voient contraints de se dresser contre l’autorité et des informations des forces de l’ordre jugées abusives...
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Voter pour elle...


Il y a cette déclaration d’une de nos écrivaines il y a près d’un mois dans « 
Libération », et qui me poursuit depuis : « je voterai Ségolène Royal parce que c’est une femme »… J’aimerais tant pouvoir écrire cette phrase aussi, et y croire. Mais je sais que c’est impossible. Non, je ne voterai pas Ségolène Royal parce que c’est une femme. Je voterai Ségolène Royal parce qu’elle porte un système de valeurs fait de liberté et d’égalité auquel je crois. Parce qu’elle dessine un projet de société dont j’ai envie...
(Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Nicolas Sarkozy : il suffit de changer de trottoir


Le trottoir, en changer ou pas... C’est toujours la même chose. J’écris toujours la même chose. Je sais que j’écris toujours la même chose mais c’est toujours la même chose qui me reste dans la tête et qui demeure dans la tête et qui chemine dans la tête, qui trotte. Trotte. Trotter. Trottoir. « Changer de trottoir »... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)



Les leçons de l’affaire de la gare du Nord : méthode Sarkozy, méthode Royal et paix civile


Non, les émeutes de la Gare du Nord ne peuvent pas être une « bonne chose pour Nicolas » ! C’est pourtant ce qu’estimait le 28 mars Patrick Devedjian, conseiller politique de Nicolas Sarkozy, à propos des violences de la veille : « Cette affaire, c’est bon pour Nicolas : ça met l’insécurité au cœur de la campagne »... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)






Rappelons d’abord une évidence : critique du travail n’est pas éloge de la paresse. Le questionnement du travail n’implique pas forcément la revendication d’une société de loisirs... Tout comme pour le « marché », on peut s’interroger sur la nature du travail et sa place dans nos sociétés, sans pour autant le diaboliser ou prôner son éradication... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)






Dernièrement, Lloyd Levine, un membre démocrate de la Chambre des Représentants de Californie a proposé un projet de loi qui interdirait purement et simplement la vente au grand public d’ampoules à incandescence classique en Californie d’ici le 1er Janvier 2012... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)






En matière d’assurance maladie l’UMP et Nicolas Sarkozy ont une idée fixe : l’augmentation des dépenses de santé, ce serait d’abord et avant tout la faute des patients. Il faudrait donc les « responsabiliser », c’est à dire les pénaliser financièrement pour « qu’ils consomment moins » ou, au minimum, pour que « la Sécu rembourse de moins en moins »... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)






Dans le silence de la campagne électorale, la mise au pas de la jeunesse avance. Les élèves du lycée public de Tréguier (Côtes d’Armor) ont fait les frais d’une opération coup de poing dirigée contre eux le mardi 6 mars. Comme de nombreux autres lycées ruraux, les consommateurs de "matières illicites" ont été mis en fiche. Objectif avoué: impressionner les jeunes... (Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le titre)




Beaucoup d'autres articles sont disponibles sur ces deux sites... N'hésitez pas à vous y ballader... Bonne lecture, et restez des citoyens actifs...

Publié dans Divers

Commenter cet article