"Sarko mot à mot" : documentaire inédit

Publié le par Désirs d'avenir 09

Un documentaire inédit décrypte le discours de Nicolas Sarkozy « Sarko mot à mot », un documentaire passionnant, passe le discours du candidat de l'UMP au crible. Bizarrement, il n'est diffusé… que sur le Web !

« Sarko mot à mot » : un documentaire inédit sur le candidat de l'UMP vient de sortir sur le Web. Réalisé par Claude Théret, écrit par deux journalistes – Gérard Leclerc, de France 2, et Florence Muracciole, du Journal du dimanche – ce décryptage passionnant du discours du candidat de l'UMP n'a jamais été diffusé. Le principe est simple : des formules choc et des extraits pertinents des discours du candidat sont soumis au jugement de 25 Français. En marge de leur commentaire, des personnalités politiques et des acteurs de la société civile donnent leur point de vue. Edifiant. On ne comprend vraiment pas pourquoi aucune chaîne ne s'en est emparé… "

Nb : le documentaire dure près d'une heure, en quatre parties ci-dessous





Réaction(s) :


"SARKOZY mot à mot" embargo sur un documentaire ?

Roland MUZEAU
Sénateur des Hauts-de-Seine
Vice-président de la commission des affaires sociales
1er adjoint au maire de Gennevilliers
GROUPE COMMUNISTE REPUBLICAIN ET CITOYEN


A Monsieur Patrick De CAROLIS

PDG

France Télévisions

RM/Abz/


Monsieur le PDG ,


J’ai appris par la presse écrite qu’un documentaire intitulé « Sarkozy mot à mot » produit par M. Serge Moati, commandé par France 2 et réalisé par les journalistes Florence Muracciole, Gérard Leclerc et la réalisatrice Claude Theret dormait dans les tiroirs depuis son achèvement en avril 2005.

Ces journalistes ont fait décortiquer par des spécialistes les discours et les paroles du Ministre de l’Intérieur.

Les auteurs vous auraient alerté, en vain jusqu’à présent.

Je m’interroge sur les raisons qui ont mené la direction à mettre au placard ce document.

Comme je ne mets pas en doute la qualité du travail fourni par cette équipe, et que je ne crois pas – j’ose l’espérer – en une intervention directe de la main de fer du Ministre, je cherche ce qui a pu amener une telle situation.

Est-ce parce que les propos heurtent par trop frontalement les fonctions culturelles, sociales et démocratiques que doit assumer le service public de radio- télé-diffusion ?

Est-ce parce qu’il est trop clair que les priorités et les orientations du futur candidat à la présidence de la République constituent dans le domaine de la sécurité et de l’immigration autant d’atteintes aux libertés individuelles ?

Est-ce parce qu’il devient trop évident que la sécurité et l’immigration passe bien avant le souci de l’aménagement du territoire ?

Est-ce que parce qu’est brandi en permanence la peur du terrorisme international pour justifier les mesures liberticides du Ministre ?

…/…

Est-ce parce qu’il est clair que la surveillance des citoyens par caméra video va se développer à une vitesse foudroyante ?

Est-ce qu’il est par trop inquiétant qu’un Ministre exige de l’appareil d’Etat, des réponses qui ne soient pas « molles » et soient la reprise des thèmes d’extrême droite ?

Est-ce parce que dans le domaine de l’immigration, le Ministre trouve que la France n’expulse pas assez, qu’il appelle à utiliser toutes les marges de manœuvre permises pour arriver à de meilleures résultats, qu’il conseille d’oublier les directives de la Cour européenne des droits de l’Homme, qu’il veut assigner aux demandeurs d’asile acceptés, un hébergement dans un département différent de celui où la demande a été déposée, refuser aux déboutés du droit d’asile le droit à être hébergé dans les centres d’accueil, et inciter les organismes de contrôle à augmenter fortement leur nombre ?

Vous comprendrez donc, Monsieur le PDG , ma demande d’explications sur cette rétention d’un travail qui peut éclairer utilement nos concitoyens.

Je souhaiterais vivement connaître à quelle date sera prévue la diffusion de ce documentaire, que je ne voudrais en aucun cas manquer.

Dans l’attente,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le PDG, l’assurance de mes distingués sentiments.

Roland MUZEAU

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article