Ségolène Royal sur Canal+

Publié le par Désirs d'avenir 09

Nicolas Sarkozy est prêt à tout et à dire n'importe quoi dans le cadre de cette campagne présidentielle, je pense qu'il faut que ça cesse


Ségolène Royal a tenu sur Canal+ a réagir aux propos de Nicolas Sarkozy qui l’accuse d’avoir utilisé à son égard le mot "
ignoble".


"Monsieur Sarkozy a menti et un menteur est-il apte à devenir président de la République ?

Je n'ai jamais tenu de tels propos. Cet homme qui est vraiment prêt à tout et à dire vraiment n'importe quoi dans le cadre de cette campagne présidentielle, je pense qu'il faut que ça cesse".

Ségolène Royal a précisé avoir utilisé ce terme pour décrire "l'amalgame" entre immigration et identité nationale après la proposition du candidat de l'UMP de créer un ministère de l'Immigration et de l'identité nationale.

"J'appelle les Français à venir voter, à ne pas s'abstenir, et avec leurs voix, le 22 avril, je veux relever la France qui mérite beaucoup mieux que ce qu'elle a".

Ségolène Royal est revenue sur la question du livre de Nicolas Sarkozy et sa couverture bleu-blanc-rouge.

"Un candidat à l'élection présidentielle doit respecter les règles. Il y a une commission de contrôle des opérations électorales qui interdit aux candidats d'utiliser le drapeau français sur tous les documents de campagne.

Un livre publié dans le cadre d'une campagne électorale émarge aux comptes de campagne et la façon dont les couvertures sont affichées sont assignables à des affiches donc à des documents de propagande électorale.

La projection ou l'affichage de la couverture de ce livre n'est pas autorisée par la commission de contrôle et je regrette que monsieur Sarkozy ne respecte pas les règles démocratiques.

Je ne saisirai pas la commission mais je veux que les citoyens sachent qu'il y a des règles très claires. Je ne crois pas que l'ancien ministre de l'Intérieur puisse ignorer cette règle".


> Lire l'interview en intégralité


Canal + / Le Grand Journal : Ségolène Royal





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article