Ariège : Premier Tour des Elections Présidentielles, résultats et impressions

Publié le par www.ariegenews.com

Au niveau du département de l’Ariège, une forte mobilisation avec plus de 87,31% de votants et 12,69% d’abstentions.

Les tendances pour l’Ariège à 20h30 étaient les suivantes: Ségolène Royal (35,31%), Nicolas Sarkozy (21,19%), François Bayrou (15,64%), Jean-Marie Le Pen (9,70%), Olivier Besancenot (5,19%), Marie-Georges Buffet (3,08%), José Bové (2,77%), Frédéric Nihous (1,94%), Philippe de Villiers (1,69%), Dominique Voynet (1,56%), Arlette Laguiller (1,17%) et Gérard Schivari (0,75%).

Les leaders politiques du département, de Louis Marette à Lyliane Cassan, en passant par Denis Dupuy, Michel Naudy, Augustin Bonrepaux, Frédérique Massat et Marc Carballido… nous ont livré leurs impressions à chaud!

Surprise de taille pour la liste d’Olivier Besancenot qui dépasse la barre des 5%, Jean-Marie Le Pen en dessous des 10% et grosse déception pour le Parti Communiste de Marie-Georges Buffet qui réalise son score le plus faible depuis 1969.

«C’est une grosse déception ajoute Lyliane Cassan, le vote utile a fonctionné dès le premier tour»

Quelques surprises pour Philippe Calléja, maire de Saverdun et candidat UMP sur la seconde circonscription aux législatives, qui vient d’encaisser sur ses terres un score important en faveur de la candidate du Parti Socialiste avec 36,90% contre 25,64% pour Nicolas Sarkozy.

Louis Marette président de l’UMP Ariégeoise est cependant très satisfait: «Nicolas Sarkozy réalise le score prévu par la plupart des sondages et met Ségolène Royal à 4 points.
La participation est remarquable. Nous allons construire 2007 autour d’un débat clair et loyal au second tour. Les choses sont en train de changer au niveau du département tout entier…»

Michel Naudy d’Egal 09 précise: «il faut revenir à la base et reconstruire un projet unique pour les législatives. En Ariège nous sommes les premiers à avoir fait l’union au sein de la gauche antilibérale, c’est une première… on essuie des plâtres»

Pour Marc Carballido, secrétaire départemental du Parti Socialiste: «on a une configuration projet contre projet au second tour, un débat que les français attendent… il faut mobiliser les forces de gauche»

Frédérique Massat, se déclare soulagée: «l’Ariège a répondu présente au vote socialiste, nous sommes au niveau national sur une bonne dynamique de victoire» et Augustin Bonrepaux d’ajouter: «L’Ariège a de très bons résultats, beaucoup de voix Le Pen se sont reportées sur Nicolas Sarkozy… Ségolène Royal c’est la voix de la sagesse et du bon sens»

Enfin, Denis Dupuy délégué départemental de l’UDF s’est dit satisfait au niveau national des 19% du candidat Bayrou au regard du taux de participation: «on a doublé le nombre de voix  dans le département, ce bon score c’est grâce à l’équipe en place»

Les Français et les Ariégeois auront droit à un classique affrontement droite-gauche le 6 mai prochain et François Bayrou, le troisième homme du scrutin, fera certainement la différence dans les reports de voix.

Les grandes manœuvres au sein des partis politiques vont pouvoir commencer…


Retrouvez tous les résultats en Ariège du premier tour à l'Election Présidentielle, commune par commune.

 Téléchargez les
résultats en Ariège


Photos et vidéo sur www.ariegenews.com


Résultats définitifs du 1er tour en Ariège
(chiffres Fédération socialiste de l'Ariège)

113812 inscrits
99365 votants
Participation : 87,31%
97658 exprimés

Ségolène Royal : 34179, 35,00%
Nicolas Sarkozy : 21400, 21,91%
François Bayrou : 15370, 15,74%
J.M. Le Pen : 9491, 9,72%
Olivier Besancenot : 4949, 5,07%
M.G. Buffet : 2941, 3,01%
José Bové : 2610, 2,67%
Frédéric Nihous : 1766, 1,81%
Philippe De Villiers : 1634, 1,67%
Dominique Voynet : 1489, 1,52%
Arlette Laguiller : 1125, 1,15%
Gérard Schivardi : 704, 0,72%




Réaction de Martin Malvy: «Nicolas SARKOZY ne porte ni la volonté de changement, ni la volonté de rassemblement»

«Midi-Pyrénées a placé Ségolène ROYAL très largement en tête. Je remercie les électeurs et les électrices qui ont fait ce choix», a déclaré dimanche 22 avril Martin MALVY, président de la Région Midi-Pyrénées.

«Mais ce serait une erreur que de se limiter à des commentaires sur les résultats obtenus par chacun des candidats et d’oublier déjà que la participation massive de nos concitoyens à ce premier tour a une signification profonde et traduit d’abord une volonté de changement et de rassemblement. Nicolas SARKOZY ne porte ni l’une, ni l’autre. Celles et ceux qui se sont prononcés pour d’autres candidats que lui en sont convaincus»

«Le débat des jours qui viennent doit être clair. C’est un véritable choix de société qui s’offre à notre pays. Projet de gauche, le Pacte Présidentiel de Ségolène ROYAL, contre projet de droite de type thatchérien»
«Chacune et chacun d’entre nous en décidera. Mais seul le projet que défend Ségolène ROYAL nous ouvre les vraies portes d’un avenir construit sur les valeurs auxquelles nous sommes toutes et tous attachés», a conclu Martin MALVY.

Par email, service communication Conseil Régional Midi-Pyrénées

Publié dans Divers

Commenter cet article

les bonnaçoises 28/04/2008 21:31

Les deux exclus du Partie Socialiste de BONNAC auraient bien aimé être écoutées et entendues avant de recevoir le courrier d'exclusion.Mais ou est la démocratie?Mr Marc CARBALLIDO, nous demandons le droit à la parole!                                                                                                          Maryse et Monique