Ségolène Royal en meeting à Valence (discours, vidéos et réactions)

Publié le par Désirs d'avenir.org

Ce que je vous propose avec la France Présidente, c’est une démocratie où l’on respire librement, un gouvernement efficace qui s’assigne une obligation de résultat et qui rend des comptes.

Ségolène Royal tient à saluer la participation massive au premier tour de l’élection : « Cet élan civique prouve, pour nous qui avons voulu une campagne participative, prouve que quand la politique s’intéresse aux français, alors les français reviennent vers les urnes. Quand l’espoir d’être écouté et la possibilité de peser sont là, alors les citoyens répondent présents. Et aujourd’hui, on le sait, ce qui est en jeu, ce sont des valeurs fondamentales. Merci aux 9 millions d’électeurs et d’électrices qui m’ont fait confiance dès le premier tour. »

« Si on avait l’affront et la tristesse du 21 avril 2002, merci au peuple français qui aujourd’hui garantit à tous les électeurs pour le second tour un vrai choix. Je remercie aussi ce premier rassemblement, qui a été permis par l’appel sans faille et sans exception hier soir, de tous les candidats et de toutes les candidates de la Gauche et de l’Ecologie, qui ne se sont pas trompés de combat. »

« Une campagne présidentielle, ça n’est pas une union arithmétique, c’est une dynamique, ce n’est pas une addition. C’est un souffle que nous devons entraîner. J’en ai le courage, j’en ai la volonté, j’en ai l’exigence, j’en ai la cohérence, j’en ai la force et avec vous, nous allons gagner ! »

« Une nouvelle campagne commence et c’est vous, qui ce soir, lui donnez tout son sens pour que les Français, pour que les Français qui aujourd’hui sont appelés à avoir peur les uns des autres, à se dresser les uns contre les autres, puissent à nouveau se réconcilier, être fiers de leur pays et s’aimer à nouveau dans cette belle France que nous voulons voir avancer. C’est cela le pacte présidentiel. Je refuse l’affaiblissement de la cohésion républicaine. »

« Ce que je vous propose avec la France Présidente, c’est une démocratie où l’on respire librement, un gouvernement efficace qui s’assigne une obligation de résultat et qui rend des comptes. Un Etat sans gaspillage, sans arrogance, mais sans servilité à l’égard des puissances de l’argent et des libertés publiques garanties. Oui nous sommes nombreux, très nombreux à refuser les dérives excessives d’une concentration excessive du pouvoir, le refus d’un système verrouillé aux mains d’un seul clan et d’un seul parti. Et ma première responsabilité, c’est d’incarner ce changement profond. Je mesure l’honneur qui m’est fait, je n’en tire aucune gloire personnelle. Je mesure la responsabilité qui est la nôtre aujourd’hui et à laquelle vous êtes venus dire ce soir, très nombreux, que vous voulez aussi participer et faire réussir ce changement, ce vrai changement profond, ce souffle nouveau, cette espérance que les Français attendent. »

« Il s’agit aussi de rassembler une majorité de Français sur le pacte présidentiel, sur un projet d’avenir, sur une autre façon de voir le développement durable, sur un véritable projet qui réunit l’efficacité économique, les sécurités collectives, l’excellence écologique et la réforme de la démocratie qui va de paire avec la responsabilité individuelle. Voilà le nouveau modèle de société que je vous propose, celle du donnant-donnant, du gagnant gagnant où chacun est conduit à donner le meilleur de lui-même. »

« C’est pourquoi, je vous appelle à vous mobiliser par ce que je vous propose, c’est à la fois une fidélité aux valeurs de Gauche qui constitue le socle du changement et, en particulier, la conviction qu’une France plus juste est aussi une France plus forte. Mais c’est aussi, au-delà de ces valeurs de Gauche, qui pensent que libéralisme a échoué, qui croient que l’Etat a encore un rôle à administrer pour rendre chaque acteur économique plus efficace, ces valeurs de Gauche qui assurent aussi le maintien de l’accès de tous à la santé et qui refusent les déremboursements et les franchises médicales que proposent le candidat de l’UMP. Et c’est parce que je tiens bon sur ce socle de valeurs qui sécurisent et qui protègent la France, que je peux aujourd’hui vous dire, tournons-nous aussi vers des idées neuves, vers une autre façon de voir le monde, vers une nouvelle conception de la croissance économique, telle que je viens de la décrire, vers la convergence, vers la création de compromis sociaux, vers les intelligences collectives et, en particulier, sur la réforme de la démocratie sociale. C’est cela, moderniser la France, c’est cela l’entraîner vers l’audace, Voilà, le modèle, le beau modèle que je vous propose de bâtir ensemble, voilà la France nouvelle à laquelle je crois. Voilà pourquoi je pense que les vieilles recettes ont faire leur temps et que ceux qui n’ont pas fait leurs preuves pendant 5 ans ne sont pas crédibles pour faire croire aujourd’hui qu’ils n’ont jamais gouverné. »

« Mobilisez-vous, mobilisez-vous ! C’est dans chaque rue, dans chaque quartier, dans chaque campagne, dans chaque maison, qu’il vous appartient de porter ce mouvement, ce mouvement d’espérance, ce souffle d’avenir, cet espoir de réconciliation, cette France rassemblée sur les valeurs que nous portons et auxquelles nous croyons. Dans quelques jours, vous allez choisir le visage et les valeurs de la France. Je veux avec vous faire gagner la France et je vous demande de me faire confiance de mobiliser autour de vous, pour que demain, je sois la Présidente de cette France Présidente, dans une France qui sera fière de son choix, dans une maison France qui se remettra debout en remettant l’éducation au coeur de tout et en avant de tout, en donnant aux familles les moyens de bien élever leurs enfants, en donnant à tous les salariés la dignité dans leur travail et en poussant en avant toutes les énergies dont la France a besoin. Nous avons pour tout cela un devoir de victoire. Je vous appelle à vous mobiliser, en avant ! »


Discours de Valence



Inside Valence

 

Publié dans Divers

Commenter cet article