Comment CONVAINCRE ?

Publié le par Thierry D. de Désirs d'avenir Aisne



COMMENT CONVAINCRE…
DE NE PAS VOTER POUR SARKOZY ?

Diaboliser Sarkozy ? Non !
On a négligé le célèbre phénomène "action - réaction" : plus un candidat est attaqué, plus ses sympathisants se mobilisent pour le défendre par un vote "utile". Ainsi, la campagne de bécassination a profité à Ségolène Royal. Mais de la même manière, la diabolisation caricaturale de Nicolas Sarkozy a été contre-productive (31% !). Finalement, ce phénomène "actions - réactions" a autant profité aux deux candidats et a incité les gens à participer massivement à l’élection.
Combattre ses valeurs ? Ca dépend…
Nicolas Sarkozy revendique une "liberté" qui écrase l’"égalité" et se moque de la "fraternité"…
Et alors ? Cela représente les valeurs de beaucoup de gens, qui n’ont même plus honte de les afficher ! Dénoncer les valeurs de Nicolas Sarkozy, c’est convaincre certains électeurs égoïstes, misanthropes, nihilistes, revanchards… de voter pour lui !
Par contre on peut cibler ce combat, face à des démocrates ayant gardé des principes et quelques espoirs dans l’avenir (électorat bayrouiste ?)
 
Combattre ses propositions ? Oui !
Même les électeurs les moins démocrates et les plus nihilistes, capables de renoncer à leurs libertés individuelles ou au principe de solidarité, n’ont pas envie de voir leur pouvoir d’achat baisser, ni d’avoir leurs enfants à charge pendant 35 ans…
Or le projet de Nicolas Sarkozy est plein de "fausses bonnes idées" contre-productives, qui voudraient redresser la France en pénalisant les français les plus modestes : libération des heures supplémentaires, contrat unique à droits progressifs, franchise médicale, … Je ferai bientôt un article synthétique qui démonte ces idées ineptes ; en attendant, allez voir l’édifiant documentaire SARKO, MOT A MOT, consultez son bilan et décortiquez le slogan "travailler plus pour gagner plus".
 
 
COMMENT CONVAINCRE… DE VOTER POUR SEGOLENE ROYAL ?
 

Ségolène Royal souffre surtout d’un manque de crédibilité : d’abord c’est une femme (oui, il reste quelques machistes en France !) ; et malgré son expérience et ses compétences, elle n’est pas chef de parti (aah, le culte du chef !).

Pour valoriser la crédibilité de Ségolène Royal, nous devons :


Rappeler son bilan
, en tant que Ministre et Présidente de la régionPoitou-Charentes. Consulter son bilan.

Démontrer la crédibilité de son Pacte Présidentiel
, en valorisant la cohérence des 100 propositions (qui ne sont pas un catalogue d’idées indépendantes !). J’ai personnellement imaginé une mise en perspective autour de l’idée de "progrès durable", car ce projet de société considère qu’un progrès doit profiter à tous, pour s’installer durablement. J’ai décomposé ce "progrès durable" en trois axes : le développement durable (croissance, emploi, environnement), l’égalité durable (pouvoir d’achat, éducation, solidarité, sécurité), l’efficacité politique durable (démocratie et politique étrangère). Voir le détail.

Démonter les clichés de la Gauche dépensière qui valorise l’assistanat
. Certes, les propositions de Ségolène Royal sont coûteuses ; mais les intérêts de la dette sociale, l’insécurité, le chômage, les cadeaux fiscaux aux entreprises sans contrepartie… sont beaucoup plus coûteux ! Le projet de Ségolène Royal veut dépenser juste, pour dépenser moins : plus de dépenses pour l’éducation, la formation, le logement, l’aide aux PME => familles plus sécurisées, moins de chômage, plus de croissance, plus de cotisations sociales => moins de dépenses pour l’"assistanat", l’insécurité, la dette sociale, ...  

...

Voir aussi :

 
 
COMMENT CONVAINCRE… EN ETANT EFFICACE ?
 

D’après la presse écrite, qui a fait un premier bilan, la net-campagne a eu une audience dérisoire, en comparaison des audiences télé des JT.

Il semblerait cependant que beaucoup de citoyens pro-Bayrou vont sur les sites politiques, alors débattons et commentons, dans les forums et blogs qu’ils consultent (en n’oubliant pas de signer par l’adresse de notre site). Moi j’ai même imprimé des petits coupons, avec un slogan accrocheur et le nom de mon site, que j’ai accrochés aux pare-brises des voitures garées à proximité d’établissements scolaires, de petites entreprises, etc…  


Mais on ne doit pas oublier les électeurs de Le Pen (voire de Sarkozy), qui sont parfois des ouvriers ou des chômeurs, c’est-à-dire un électorat "naturel" de Ségolène Royal. Ceux-là n’iront jamais sur un de nos blogs locaux "Désirs d’Avenir" et devront être convaincus sur le terrain (rues, marchés, porte-à-porte, …). Je vous conseille de commencer à leur parler des "fausses bonnes idées" de Nicolas Sarkozy (franchise médicale, contrat précaire généralisé, …) mais aussi de son action politique, qui a déjà puni toute une population pour lutter contre quelques délinquants (radars automatiques) ; c’est seulement quand ils sont dégoûtés de Sarkozy, qu’ils veulent bien entendre parler de Royal…


D’autre part, j’ai participé à une réunion publique locale organisée par une section locale des jeunes de l’UMP (lire mon récit). Le contact a été cordial et j’espère pouvoir co-organiser avec eux, un débat contradictoire local sur les deux projets (j’y jouerais le rôle de porte-parole de Ségolène !). S’ils sont d’accord, il restera à régler les problèmes techniques (quelle salle, quel jour, comment on co-finance les tracts annonçant le débat ?).


Enfin j’aimerais aussi organiser une manifestation festive de soutien à Ségolène, peut-être la veille du 2e tour (ou le 1er mai, à l’écart des manifs syndicales), avec banderoles, musique (Sé-Sé-Sé-Ségolèèène !), distribution de tracts… Il faudra contacter les sections socialistes du coin, dont les adhérents seraient le noyau dur des manifestants. Et si ce noyau dur n’est qu’un pépin, j’envisage un partenariat avec les autres comités locaux "Désirs d’Avenir" du département (Aisne).

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article