Guadeloupe unie dans la bataille

Publié le par Albert Philippe - DOMactu.com

Le Parti Guadeloupe unie socialisme et réalité du président du conseil général, Jacques Gillot s'est réunie ce week-end en convention. L'occasion de désigner ses candidats aux législatives et de réaffirmer son ancrage à gauche.


Le GUSR se lance dans les joutes électorales qui vont rythmer l'année 2007. La présidentielle d'abord. Là il n'y a pas d'ambiguïté, Dominique Théophile le président l'a redit, ils soutiennent Ségolène Royale pour battre Nicolas Sarkozy.

Quant aux législatives qui s'annonce féroces en Guadeloupe, le parti a décidé d'envoyer trois candidats sur les 4 que compte la Guadeloupe. Il semble qu'il y ait un accord avec la fédération socialiste, car aucun candidat de GUSR ne viendra se frotter au député sortant, Victorin Lurel.
Mais les autres candidatures risquent de diviser cette gauche qui tente pourtant de s'unifier.
C'est le cas surtout dans la seconde ou malgré des discussions en cours, le GUSR a décidé d'envoyer Jean-pierre Dupont alors que Ernest Moutoussamy, vice président du conseil régional a déjà indiqué sa volonté de retrouver son fauteuil de député. C'est le cas aussi dans la première circonscription détenue par un socialiste, en la personne d'Eric Jalton et où Georges Brédent du PPDG pourrait aussi annoncer sa candidature. Par ailleurs C'est Jeanny Marc, vice présidente du conseil général qui ira à la bataille dans la troisième circonscription.

Il semble bien que si accord et unité de la gauche il y a, cela ne se vérifie pour l'heure que dans la quatrième circonscription.

Publié dans Divers

Commenter cet article