La CFDT interroge les candidats et leur demande rendez-vous

Publié le par Reuters

La CFDT a révélé avoir adressé ses préoccupations en matière sociale à cinq candidats à l'élection présidentielle et les a assorties d'une demande de rendez-vous.

Le syndicat présidé par François Chérèque se défend de vouloir donner une quelconque consigne de vote, mais rendra publiques les réponses obtenues auprès de François Bayrou, Marie-George Buffet, Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et Dominique Voynet.

Les préoccupations du syndicat ont été regroupées en quatre grands chapitres : travail-emploi-salaires, protection sociale et logement, relance de l'Europe et démocratie sociale.

Les cinq candidats "de gouvernement" vont devoir expliquer comment ils comptent renouer avec la croissance pour faire reculer le chômage et ce qu'ils comptent décider en matière de salaires au-delà de la question du smic.

Il leur sera notamment demandé s'ils comptent s'engager dans la sécurisation des parcours professionnels.

Ils devront aussi se prononcer sur la façon dont ils comptent réformer les retraites et autres régimes de protection sociale pour conserver la philosophie de solidarité qui fonde le système.

La France devant assurer la présidence de l'Union européenne au second semestre 2008, les candidats sont priés de détailler leurs propositions de relance de l'Europe.

Enfin, en matière de démocratie sociale, ils devront dire comment ils entendent associer la société civile aux décisions qu'ils prendront.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article